luciaJe devais lire un autre livre mais j'ai eu envie de celui-là d'abord. Je savais en y entrant que j'en sortirai quelques temps plus tard après en avoir lu la dernière page. Je le pressentais parce que Cathulu me l'avait fait deviner.

Sa couverture est simplement belle mais ce n'est rien quand on sait son contenu. Il est fait d'une belle histoire aux accents tristes mais aux phrases d'une poésie qui ressemblent parfois à des haikus. Il est fait d'une écriture riche et limpide. Il est aussi comme un récit qui nous serait raconté le soir à la lueur des étoiles. Oui ce roman est un peu tout ça à la fois...

L'histoire de Lucia Antonia, funambule et de sa soeur de coeur Arthénice, nous fait regarder en haut, lire une absence qui se fait souvent présence,  voir des images de la nature d'une grande beauté et ressentir une profonde émotion. 

Après l'avoir lu, on pourrait presque à nouveau l'ouvrir au hasard et en lire quelques mots comme on lit un recueil de poésies. Ou juste pour se souvenir...

Vraiment très beau...