LE FIL-001Après celui qui parle à sa petite fille (un parfum d'herbe coupée) la petite fille qui parle de sa grand-mère. Finalement ils vont bien ensemble ces romans qui n'en sont pas vraiment. Mais celui là est plus sensible. Pas d'éclats de rire. Non juste de l'amour qui suinte à chaque ligne et c'est beau. Quelle douce grand-mère...je n'ai pas connu ça. J'espère être comme ça.

Un joli fil à lire. Tout tout particulièrement le passage sur le fil justement.