ettaDès les premières phrases...non les premières lignes, j'ai su que oui il serait bien. Je me suis dit que c'était vraiment une belle écriture. Je sentais poindre  la poésie. Et puis j'aimais déjà Etta. Puis il y a eu Otto...puis Russell... et James. Ah James...je n'en dirai rien. Ce serait dommage de dire.

Je me suis dit qu'elle était trop agée Etta pour faire ce long voyage vers l'eau. En marchant ! Quelle folie. Mais voilà, dans ma petite tête de lectrice je me suis mise à la soutenir. Et à l'écouter parler, penser, rêver.

Otto, lui je le regardais se débrouiller avec les recettes laissées par Etta.

Russel s'inquiétait.

Et James...

Entre le voyage, la cuisine et le hamster...les souvenirs. Le passé qui se donnait petit à petit et...chuuttt.

Enfin, il y avait les autres. Famille, amis, inconnus. Passé, présent.

Et c'était vraiment bien. Beau. Parfois onirique. Doux, émouvant, attachant.

Le sourire en le refermant...

A lire évidemment ! Oui à lire absolument !