1507-1Le maître des illusions...

Trop de temps avant qu'il se passe réellement quelque chose. Puis trop d'alcool, de drogue, de somnifères. Trop d'argent. Trop de choses tordues, malsaines...sans que cela ne semble anormal...trop...trop...trop...

J'en attendais bien autre chose...voilà ce que je me suis dit en le refermant. Je n'ai ressenti aucune empathie pour le narrateur, pour ses amis (drôle de rencontres, drôles de vie), pour les professeurs...J'ai essayé mais non...non je n'ai pas aimé du tout l'atmosphère.

"Les choses terribles et sanglantes sont parfois les plus belles..."...je ne comprends pas le truc là...je n'ai trouvé aucune beauté dans ce roman...

Je commence maintenant le dernier roman de l'auteur Le chardonneret. J'espère qu'il me plaira plus...qu'il m'emmènera quelque part...