30 décembre 2013

Cinq jours - Douglas Kennedy

CINQLes critiques étaient mesurées. Pas le meilleur Kennedy. Des clichés. Des lieux communs. Mais moi j'avais envie de lire. De plonger dedans. Parce que c'est un peu ce qui se passe avec les romans de cet auteur. J'ai lu la quatrième. Un homme une femme. Mal dans leur vie. Dans leur couple. Ils vont se croiser. J'avais envie d'une histoire comme ça. A la Kennedy quoi ! Alors je l'ai acheté.

Oui des clichés il y en  a plein. Des clichés comme des photos. Des instantanés. Comme nous les vivons tous. Particulièrement dans un couple. Sauf que justement on n'en fait pas des photos de ces moments-là. De ceux qui sont usés. Par le temps et la routine. Et surtout par les mauvais choix et les erreurs. Par dépit. Par tristesse. Par obéissance. Laura et Richard vont en parler ensemble. Vont se livrer. Se donner.

Oui c'est l'histoire banale d'une rencontre. De celle à la quelle on a envie de croire.  Ou plutôt à laquelle on ne croit plus. De celle qui nous font réfléchir. Laura va beaucoup réfléchir. Richard trop. Changer ?

Alors non en effet ce n'est pas le meilleur Douglas Kennedy. Rien de bien original. Mais quand-même j'ai beaucoup aimé le lire et plonger...parce qu'il n'est pas non plus mauvais...

Posté par Un autre endroit à 12:04 - - Commentaires [25] - Permalien [#]


02 décembre 2013

L'éveil de mademoiselle Prim - Natalia Sanmartin Fenollera

mademoiselleprim-002

Choisissez un bon fauteuil ou sofa. Faîtes vous un thé...ou mieux un chocolat chaud...comme dans le livre...accompagnez le d'une tarte au citron, d'un gâteau à la crème ou d'une brioche. Mettez vous un plaid sur les jambes (il fait froid dehors) et...lisez...enfin dégustez surtout. Les mots et le reste. Je lui ai trouvé beaucoup de charme à ce roman. Un charme désuet. Oh je me doute que certaines ou certains vont lui trouver des défauts comme un petit côté mièvre, trop sucré...

Mais non non non ! Il est agréable, joliment écrit. Les personnages sont attachants. Et oui...je ne vous ai pas dit…c’est l’histoire d’une bibliothécaire. Elle est engagée chez l’homme au fauteuil pour classer ses nombreux livres. Il vit dans une grande maison dans un village ou règne une philosophie de vie très particulière. Avec lui il y a ses neveux. Et puis il y a les femmes du village et leurs réunions...les vieux livres, les auteurs cités...l'amour, l'amitié et les réflexions et pensées qui vont avec. Les idées bien arrêtées et la naïveté. La beauté.

Charmant...

Un roman qui fait du bien...oui comme un bon chocolat chaud ou un bon film...alors pourquoi s'en priver ?

Posté par Un autre endroit à 09:38 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

19 octobre 2013

Il fut un blanc navire - Tchinguiz Aïtmatov

NAVIRE-001

Je n'aurais jamais lu cet auteur si on ne m'avait pas dit que ses livres sont des merveilles. De la littérature russe. Je ne vais jamais vers elle. Alors... 

Parler livres c'est ça aussi. Allez vers des auteurs qu'on ne choisirait pas seul...seule.

Il fallait que je commence par celui-là avait-ton ajouté. Alors j'ai lu Il fut un blanc navire. Il est joli ce titre...comme son contenu. Une histoire qui contient d'autres histoires. Légendes et vie...oui ça fait un très joli mélange. Pourtant tout n'est pas heureux. Mais il y a ce grand-père et ce petit garçon. Ce qui les unit et beau, grand. Puis il y a les cailloux, le lac, les mârals, un cartable...il y a l'imaginaire de l'enfant et la réalité moins douce. Oui vraiment moins douce. Violente même parfois. Rude. Et cette fin...cette fin. Oh cette fin.

L'écriture est grande et belle. D'une douce poésie. D'une profonde philosophie. Les mots nous envolent. Nous donnent envie de regarder à nouveau les nuages, le ciel, l'herbe, l'eau... Regarder au loin. Penser plus loin.

Oui...celui qui m'a conseillé ce livre a raison. C'est une merveille.

Posté par Un autre endroit à 16:19 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

20 juillet 2013

Cet été-là -William Trevor

TREVORUn petit papier du libraire disait en d'autres mots que c'était un très beau livre. Et le titre était parfait pour une lecture de juillet non ? Oui je sais parfois les choix de livres se font sur du petit rien. . .

Une jolie histoire d'amour m'attendait donc...

Quelques pages et me voilà plongée dans les paysages d'Irlande. Parmi les habitants de ce village, Rathmoye. J'ai vu, comme Mrs Connulty, la rencontre d'Ellie et Florian...j'ai lu dans les pensées de chacun. J'ai su les sentiments naissants de ces deux-là et j'ai entendu les commentaires des autres...oh peu. J'ai appris les histoires de chacun d'entre eux. Je suis entrée dans leur maison, leur intimité...leurs secrets. Mais je ne dirai rien...

Lisez le donc ! Vous verrez comme c'est extrémement bien écrit. Tout en retenue et délicatesse. Comme tout cela est beau. Comme parfois le chemin peut-être détourné un temps puis comme il peut reprendre son tracé...

Cela fait du bien un bon roman...

Posté par Un autre endroit à 11:20 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

12 mai 2013

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire - Jonas Jonasson

vieuxIl a plu à tout le monde ce roman. On l'a dit barré, drôle, fantaisiste...alors quand je l'ai vu en poche et bien je l'ai acheté. Et voilà j'en suis à la 250 ème page et j'en ai un peu marre. En fait je ne le trouve pas très drôle. Pas très fantaisiste. Il a beau avoir eu une vie bien remplie, quoique tout cela est fort peu crédible, et bien je ne me suis pas du tout attachée à Allan et  encore moins à ses acolytes. Que ce soit au moment de son escapade avec eux ou durant ses 100 ans de vie. Je me lasse...

A trop lire d'éloges on met la barre très très haut...haute...bref !

Sympa et barré oui mais bon voilà ...je vais lire autre chose !

Posté par Un autre endroit à 19:29 - - Commentaires [30] - Permalien [#]


01 mars 2013

L'amour commence en hiver - Simon Van Booy

L_Amour_commence_en_hiver_Simon_Van_Booy_agenda_evenement_detailsEncore un roman que j'ai savouré. Il a ce petit air mélancolique que j'aime. Il a en ses mots de la tristesse et puis de la lumière. Il est fait de musique, d'une vieille chaise, d'un arbre, d'une bicyclette, de pierres et de trois glands dans une main. Mais surtout il est la rencontre de deux êtres perdus...

Là mon avis sera court. Comme ce roman d'une centaine de pages. Parce qu'en dire plus ? Non... juste...lisez-le ! Il est très beau.

Posté par Un autre endroit à 11:18 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

19 février 2013

Je t'écoute - Federica de Paolis

je t'écouteDe jolies critiques, une jolie couverture...comme d'habitude je me suis laissée prendre. Sauf que voilà, je lâche l'affaire au milieu du livre. Sans mauvais jeu de mot, je décroche. Il ne m'emballe pas. L'histoire ne prend pas avec moi. Enfin les histoires. Je ne m'attache pas aux personnages.Je ne ressens rien pour eux...enfin si...et c'est pire ! Je ressens au delà de l'ennui comme une gène parfois.Etonnant quand on lit les avis dont je mets les liens  plus bas. Je crois que je suis restée hermétique...

Alors voilà...Je t'écoute n'était pas un roman pour moi...pas en ce moment sans doute. Ceci dit je guette vos avis...

Clara a aimé et elle le dit ici. Mirontaine aussi

Posté par Un autre endroit à 09:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 novembre 2012

Cinquante nuances de Grey - EL James

nuances_001Oh !!....... et bien oui je l'ai acheté pour la bibli avec un ptit sourire en coin et un peu par défi ! Et chiche...j'allais le lire avant !!! Mais...

Pffff je n'aurai pas du. C'est nul. Dès les premières pages, je m'ennuyais. C'est tellement facile...même les scènes osées. J'ai laissé tombé page 138 en pleine action du couple...tellement c'est mauvais. Mal écrit. Pathétique... . La rencontre de ces deux là n'est pas du tout crédible. Grey et Anastasia ne sont pas plus crédibles même pour un roman !!! Peu importe c'est MAUVAIS !

"J'étais dans le coin, j'avais besoin de faire quelques achats. Je suis ravi de vous revoir mademoiselle Steele, m'explique-t-il d'une voix veloutée comme du chocolat noir." ...mouarf veloutée comme du chocolat noir...

C'est une trilogie ce truc...va y en avoir deux autres...

Quand je pense que celle qui a écrit ça est entrain de se faire une fortune. Et je suis tombée dans le panneau...pfff j'ai honte !

Posté par Un autre endroit à 10:24 - - Commentaires [43] - Permalien [#]

03 août 2012

Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? - Jeanette Winterson

9782879298702Un livre. Une claque. Une claque de lecture qui touche beaucoup. Qui me touche beaucoup...forcément...juste pour ce que ce que l'auteure dit sur les bibliothèques, sur les livres, sur le fait de se raccrocher à eux quand on est enfant ou adulte. De s'échapper avec eux.  Parce que ce que l'on vit est dur.

Dans mes moments les plus fragiles, je tenais en équilibre sur un livre...

Et ce roman autobiographique, ce ne sont pas que des réflexions sur les livres. Non ce sont aussi des mots jetés sans ordre sur la vie, sur ses épreuves, sur l'amour de soi, de l'autre. Comment aimer quand on a été adoptée par une mère horrible ? Comment vivre ses émotions ?

..... Oh oui de l'émotion j'en ai ressenti énormément en lisant ce livre. Des phrases j'en ai relu souvent tant elles étaient vraies et qu'elle appuyaient là...Des silences aussi. Des silences pleins.

Quand j'ai su pourquoi le titre ? Pourquoi ce Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?...je suis restée la bouche ouverte...

Le style est particulier, parfois même un peu complexe. Mais là encore quand l'auteure explique le pourquoi de cette écriture et bien on se tait...

Ce n'est pas un livre anodin. Ni pour l'auteure ni pour nous qui choisissons de le lire. Il fait partie de ces livres qui nourrissent et qui enrichissent nos esprits et nos pensées. Qui font comprendre ce que l'on ne comprend pas ou se dire que oui c'est ça...Ah le pouvoir des mots sur le papier...

Ce livre est à lire absolument !

Cathulu en parle ici. Livrogne . Antigone ici. Clara

Posté par Un autre endroit à 23:39 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

19 juin 2012

La rose retrouvée - Serdar Özkan

roseLa couverture était jolie. Je n'avais pas vu  le "spiritualités" en blanc en haut à gauche (si si regardez bien !). Je ne l'aurai pas pris. Mais peu importe...je l'arrête...ça ne prend pas...Ce livre inviterait le lecteur à rechercher sa propre vérité...pourquoi j'ai acheté ça moi ? Un moment d'égarement sans doute. Je crois qu'un vrai très beau roman ou alors un essai seraient bien plus riches pour m'apporter quelque chose. Juste le plaisir de lire en fait. Cela me suffit ! Parce que la vérité...c'est qu'on fait ce que l'on peut avec ce qui vient dans la vie !!!

Enfin j'aurais quand-même eu le plaisir de sentir l'odeur du poche. J'aime vraiment cette odeur d'encre et de papier mélés. Celle des poches est délicieuse !

Posté par Un autre endroit à 10:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]