27 octobre 2013

Choses qu'on dit la nuit entre deux villes - Francis Dannemark

choses

Je continue ma découverte des livres de cet auteur. Celui là, j'en aime particulièrement le titre. Je lui trouve un ton intime et un peu secret. En fait c'est ce que j'ai trouvé dans ses pages. Un homme et une femme qui se rencontrent, qui se rapprochent, qui se livrent. Des mots sur la vie, les émotions, les sentiments, l'amour, l'amitié. Une parenthèse dans leur vie. De celles qui sont douces. De celles qui apaisent. De celles qui prennent une jolie place. Je me suis retrouvée dans leurs états d'âme et dans leur réflexion. J'ai hoché la tête très souvent en lisant ces pages. Avec un sourire tranquille. Oui c'est ça... Les choses que l'on désire fort finissent toujours par arriver parait-il...alors... Je me suis retrouvée mais je me suis aussi effacée. J'ai regardé leur rencontre et les ai écoutés parler. Juste ça.

J'aime beaucoup l'écriture de Francis Dannemark. Je lui trouve un charme qui enveloppe. Et puis il y a la musique. La musique des mots mais aussi la musique en fond. Envie d'écouter tous les morceaux cités.

Les livres de cet auteur sont pour moi des douces pauses au milieu de mes autres lectures. Elles font du bien.

Posté par Un autre endroit à 14:24 - - Commentaires [27] - Permalien [#]


15 septembre 2013

Une part de ciel - Claudie Gallay

PARTDECIELVoilà, je l'ai lu...

J'ai retrouvé la plume de Claudie Gallay. J'ai retrouvé la beauté des mots. J'ai retrouvé ces phrases si particulières... au milieu des autres... qui font tomber une idée qui va nous arrêter, m'arrêter dans ma lecture et me faire réfléchir, regarder loin dans le vague, me troubler ou hocher la tête. J'ai retrouvé des personnages attachants et beaux. Si humains. Si...comme nous. J'ai retrouvé cette façon personnelle d'amener une histoire, de la faire évoluer et de la rendre surprenante à la fin. J'ai retrouvé ce qui fait la famille, les amis, les liens, l'absence, les souvenirs, le bonheur, les failles et les erreurs, les caractères...la vie. J'ai retrouvé la force des paysages, des lieux, du temps... J'ai retrouvé tout cela. Tout ce qui me fait aimer les romans de cette auteure. Tout ce qui fait qu'à chaque fois je suis prise dans les pages. Tout ce qui fait que j'ai envie de continuer, savoir, prendre. Tout ce qui fait qu'à chaque fois que Claudie Gallay sort un livre, je suis là pour le lire.  Même la couverture est parfaite...

Oui j'ai retrouvé tout cela. Et pourtant...pourtant Seule Venise et Les déferlantes restent les plus beaux romans de Claudie Gallay pour moi. Même si celui-là l'est aussi...

Posté par Un autre endroit à 19:21 - - Commentaires [49] - Permalien [#]

25 août 2013

Lucia Antonia funambule - Daniel Morvan

luciaJe devais lire un autre livre mais j'ai eu envie de celui-là d'abord. Je savais en y entrant que j'en sortirai quelques temps plus tard après en avoir lu la dernière page. Je le pressentais parce que Cathulu me l'avait fait deviner.

Sa couverture est simplement belle mais ce n'est rien quand on sait son contenu. Il est fait d'une belle histoire aux accents tristes mais aux phrases d'une poésie qui ressemblent parfois à des haikus. Il est fait d'une écriture riche et limpide. Il est aussi comme un récit qui nous serait raconté le soir à la lueur des étoiles. Oui ce roman est un peu tout ça à la fois...

L'histoire de Lucia Antonia, funambule et de sa soeur de coeur Arthénice, nous fait regarder en haut, lire une absence qui se fait souvent présence,  voir des images de la nature d'une grande beauté et ressentir une profonde émotion. 

Après l'avoir lu, on pourrait presque à nouveau l'ouvrir au hasard et en lire quelques mots comme on lit un recueil de poésies. Ou juste pour se souvenir...

Vraiment très beau...

Posté par Un autre endroit à 16:17 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

15 août 2013

Bel amour, chambre 204 - Francis Dannemark

BELAMOURLire ce livre dure un instant. un court mais joli instant. On y entre par une réunion de famille autour d'Esther 85 ans et on en ressort par la porte de la chambre 204 avec David. C'est une lecture d'un instant et pourtant elle nous donne quelques années entre son début et sa fin. Elle nous donne aussi un roman en partie perdu, un homme, une femme, des rencontres...une rencontre. Des retrouvailles...des livres dans les mains. Des recherches...

C'est une lecture aux jolis mots délicats dans de jolies pages. J'aime beaucoup l'écriture de cet auteur.  Une écriture belle et calme.

"De la nuit sortit un autre jour."

Vous trouverez d'autres avis sur des livres de cet auteur bientôt j'en ai commandé plusieurs.

Posté par Un autre endroit à 00:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 août 2013

Se retenir aux brindilles - Sébastien Fritsch

seretenirSe retenir aux brindilles...voilà un titre vraiment bien choisi. C'est vraiment se que l'on ressent en lisant l'histoire d'Ariane. Cette femme est perdue. Perdue dans son enfance. Dans sa vie de femme. Elle se raccroche à ce qu'elle peut...des riens, des brindilles oui. Elle accepte des choses. Jusqu'au jour où...

On la suit dans sa fuite, dans ses pensées, ses retours en arrière, ses réflexions. On comprend petit à petit. Ses parents. Ses amis. Le château. On s'énerve même parfois. On la regarde faire et défaire. On se met à sa place. On remonte avec elle. On s'inquiète pour elle et ses enfants. On découvre. On angoisse... On souffle.

Un livre qui porte plusieurs émotions. Jusqu'à cette fin qui ferme et surtout qui ouvre...

Une histoire qui touche...forcément. A lire... évidemment !

L'avis d'Antigone. Celui d'Aifelle qui vous guidera vers d'autres.

Posté par Un autre endroit à 14:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


07 août 2013

La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis - Francis Dannemark

la_veritable_vie_amoureuse_de_mes_amies_en_ce_moment_precisVoilà…je l’ai fini…mince…

D’emblée je me suis sentie bien dans les pages de ce roman. Sous le charme de l’ambiance qui y régnait. Chaleureuse, gaie, optimiste. Je voudrais faire partie de ce groupe. Etre amie avec Max. M’assoir au coin du feu comme les autres. Les écouter parler. Regarder des films.

Je goûterais bien les plats de Sarah. J’apprendrais bien l’anglais avec Kate. J’écouterais bien Jean-François parler de cinéma. Je me baladerai bien avec Max et Mc2. Je croiserais bien le regard de Felisa…ils ont tous un côté attachant. C’est vraiment un livre agréable ! Il inspire à l’empathie. Il donne envie d’inviter ses amis et d’en rencontrer d’autres…

Ah la la ! J’ai tout fait pour le faire traîner en longueur…ne pas les quitter tout de suite. Ce roman est léger et à la fois très riche. Il donne le sourire. Il fait partie de ceux que j’appelle des livres bonbons. Délicieux ! Il  m’a donné envie d’entendre de la musique. De voir ou revoir des films. De lire...même Jacques Prévert et Claude Roy que j’aime y sont cités ! Sous le charme je vous dis…

Vous qui ne l’avez pas lu, je vous envie de ne pas encore avoir ouvert la porte de Max…pour les autres si vous n’avez pas aimé, il va falloir m’expliquer pourquoi.

« C’est un film à déguster comme une crème glacée italienne un beau jour d’été, dit Max. »

Pareil pour ce livre dit Isabelle !!

L'avis de Cathulu ici. Il vous enverra vers celui de Cuné.

Posté par Un autre endroit à 22:05 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

12 juillet 2013

Jean-Bark - Philippe Claudel

jeanbarkUn livre de Philippe Claudel. Un nouveau. Je l'ai pris. J'ai toujours pris ses nouveaux livres. Je suis fidèle à cet auteur. . . J'ai fini par le prendre en fait. Parce que celui-là est spécial. Ce n'est pas un roman. Non c'est un livre pour son éditeur et surtout ami qui est mort il y a quelques mois. Alors j'hésitais un peu...mais voilà c'est Claudel...

Je l'ai lu. J'en suis sortie très pensive et en même temps rassurée. J'ai donc raison. Cela existe l'amitié. La vraie. Celle qui crée un lien très fort. Celle qui partage. Celle qui porte, qui pousse, qui fait rire. Celle qui perd, qui désarme et qui rend seul quand l'autre est parti...ils sont simplement magnifiques les mots de Claudel pour son ami.

Un hommage simple et beau.

 

Posté par Un autre endroit à 11:38 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

11 juillet 2013

Chaque jour est un adieu - Alain Rémond

CHAQUEJOUR_001Ce livre était perdu au milieu de plusieurs tas de livres donnés pour nos biblis. J'ai farfouillé dans les tas, pris quelques livres et laissé les autres dont celui-là. Je l'ai à peine regardé en fait. Je ne sais pas pourquoi... B. elle l'a regardé de plus près. Et me l'a mis dans les mains. Je crois que tu devrais lire ce livre m'a-t-elle dit...enfin quelque chose qui ressemblait à ça. J'ai lu la quatrième...

" Je sursaute à cette seule idée: d'autres gens y habitent, dans notre maison. Et ça reste complètement insupportable : Combien de temps a-t-elle été à nous ? J'avais six ans quand on s'y est installés. J'en avais vingt-cinq à la mort de ma mère, quand elle a été vendue. Pourtant, je n'arriverai jamais à en parler autrement que de notre maison. On y a été tellement heureux et parfois, aussi, si totalement désespérés, nous tous, les dix enfants. Et nos parents. J'habite loin de Trans, maintenant, depuis longtemps, mais il m'arrive de repasser devant la maison, en tremblant. Et c'est comme si je me brûlais, en approchant de la fenêtre. Parce qu'en même temps que ce bonheur, il y a eu trop de malheur." A. R.

Oui...évidemment...

L'histoire de ce livre n'a rien à voir avec la mienne bien entendu. C'est juste que cette quatrième me parlait oui. Moi aussi j'ai perdu Ma maison. Et a interpellé B.

J'ai plongé dans ce livre en sachant bien sûr que je n'y trouverai aucun réconfort. Mais j'y ai trouvé l'écriture d'un homme qui parle avec beaucoup de force et d'amour de sa grande famille. De ses parents, de ses frères et soeurs et de sa maison.

Ce livre porte un beau regard sur l'enfance, sur les souvenirs et aussi sur les doutes, les incertitudes, les départs, les manques et la vie d'adulte. J'ai beaucoup aimé les mots posés dans ces pages. Je vais regarder de plus près les livres de cet auteur maintenant...

Chaque jour est un adieu...est un très beau livre.

Posté par Un autre endroit à 15:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

24 juin 2013

La relieuse du Gué - Anne Delaflotte Mehdevi

RELIEUSEMon dimanche après-midi, je l'ai passé avec la relieuse du Gué. Vous savez, c'est un de ces livres bonbon qui font du bien...Oui ça fait du bien de lire un roman avec des personnages attachants, avec de la bonté, de l'amitié  et de l'amour entre eux. Avec une belle philosophie de vie. Enfin ils ne sont pas tous gentils...il y a des mauvais...la folle de soeur et le...rho lui beurk !

Puis il y a l'histoire qui se cache derrière la première. Et du bon pain, des chouquettes, des horloges, des chaussures, des clous, des vis...et surtout les livres, un en particulier, aux illustrations superbes...et l'atelier de Mathilde la relieuse. Et puis cet homme qui a déposé ce livre...Ah il y a Cyrano aussi ! Tout ça replacé dans l'ordre, cela fait de chouettes pages.

Bref, je me suis fondue dans ce roman avec plaisir. J'ai laissé faire avec le sourire. Sans apporter de critiques parce que c'est aussi ça un bon roman. Un livre qui nous fait sourire, qui nous donne une belle histoire. Parfois je n'ai pas envie d'en avoir plus. Parce qu'en fait, c'est beaucoup...tout simplement...

Allez Cathulu (un clic pour son avis) tu peux le dire que tu savais qu'il me plairait !

Posté par Un autre endroit à 08:38 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

19 juin 2013

La grosse - Françoise Lefèvre

La_grosse___Francoise_LefevreLa grosse...envie de le lire pour plusieurs raisons. Vos avis étaient plutôt élogieux. Et pour...La grosse...

Je suis entrée avec plaisir dans ce livre, pleine d'envie !  J'ai été un peu désarçonnée au début. Particulier le style. Particulière l'histoire. Particulière Céline. Et puis la volupté, l'attachement, la sensualité et surtout l'histoire de cette femme qui se donnait petit à petit. La tristesse qui s'expliquait. Ce corps qui se comprennait. Les mots très beaux. La relation avec son voisin très belle, très émouvante. Les autres. Et la fin...

Le triste, le beau, le poids, la maison de garde-barrière, la légéreté, les souvenirs, le cruel, l'injuste,  le toucher, le vin, le sensuel, l'amour...oui tout ça fait de La grosse un très beau roman.

Posté par Un autre endroit à 13:41 - - Commentaires [15] - Permalien [#]